consulting

Comment régler un conflit lors d'une succession grâce à un avocat ?

Lors de la perte de votre parent, la question des droits de succession se pose rapidement. Oui, mais voilà tous ne se passe pas comme prévus. Les tensions sous-jacentes entre frères et sœurs refont surface et vous rencontrez certaines difficultés avec l'un d'eux ? Blocage de la succession, refus de donner les clés, disparition de certains biens… Autant de situations inconfortables qui peuvent néanmoins trouver une solution simplement. Comment ? En engageant un avocat compétant en la matière qui vous aideras et vous accompagneras pour débloquer les conflits lors de la succession.

Faire appel à un avocat spécialisé pour gérer les conflits

Tous blocages ou conflits lors d'une succession trouvent une solution juridique adaptée. Pour vous permettre de régler au plus vite une situation qui semble inextricable, il est plus simple de faire appel à un avocat expert en droit de succession. Il a l'habitude de régler les contentieux en la matière, à l'amiable dans un premier temps puis devant le Tribunal de Grande Instance si un accord ne peut être trouvé entre les successeurs.

Le rôle de l'avocat est de cerner rapidement le problème et d'assister les particuliers pour résoudre leur litige.

Les différents litiges liés aux droits de successions

Dans ce moment difficile, les émotions et la rancœur prennent parfois le pas sur la raison entre frères et sœurs. Il y a pourtant d'innombrables choses à faire.

Les litiges sont divers et variés, vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des principaux problèmes rencontrés entre héritiers. Vous vous reconnaîtrez peut-être dans l'une de ces situations. Quoi qu'il en soit, chaque succession est unique et peut parfois être complexe. Faire appel à un avocat spécialisé, vous permettra d'obtenir toute son expertise et son aide pour défendre au mieux vos droits à la succession.

La succession est bloquée

Si un des héritiers n'est pas d'accord avec l'estimation du bien donnée dans la déclaration de succession, qu'il ne veut pas signer l'acte notarial ou refuse tout dialogue. Alors, la situation est dite bloquée.

L'indivision conflictuelle

Tous les héritiers étaient d'accord pour garder le bien familiale, mais au fil du temps la gestion de ce bien est devenue difficile. Certains membres de votre famille s'opposent à votre sortie de l'indivision.

Les libéralités excessives

L'un de vos proches a bénéficié durant le vivant de votre parent d'un certain nombre de donations (matériels ou liquidité). Vous estimez que celles-ci portent atteinte à votre part légale d'héritage (réserve héréditaire).

Le recel successoral

Vous pensez que l'actif du patrimoine présenté lors des droits de succession ne représente pas la totalité de ce que possédait le défunt. Certains biens ou liquidité semble ne pas figurer sur les actes de liquidation.

Le testament contestable

Le doute est raisonnable sur le fait que ce soit le défunt qui a écrit son testament ou un de vos proches a à priori abuser d'un moment de faiblesse physique ou psychologique pour faire modifier le testament à son profit.

Cette liste représente les situations les plus récurrentes rencontrées, il en existe encore bien d'autres. Dès lors que vos intérêts semblent lésés et que la pression familiale accentue les difficultés, vous pouvez faire appel à un avocat spécialisé en droit de succession qui grâce à ses expériences vous aidera à vous sortir d'une impasse.

Commentez.